RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Verdi Z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Verdi Z    Dim 5 Mai - 16:10




Verdi Z

Carte d'Identité





►âge: 4 ans
►race: KWPN
►robe: Bai
►taille: 1m70
►sexe: Hongre
►cavalier: Jessica Blueberry



►soin: 15
►santé: 15
►moral: 35
►confiance: 25 [Jessica]



Caractère

Verdi est un jeune cheval que vient tout juste d'acquerir Jessica, suite à la mise en retraite précoce de son ancien cheval, elle a du mal encore à le cerner, car étant jeune, il a son petit caractère joueur et sa bouille de poulain qui a tout de suite fait fondre Jessica. Elle pense que ce sera un très bon cheval pour la suite.


Compétences





►dressage: 7
►obstacle:
►cross:
►western:
►pony-games:
►endurance:



►santé: 100%
►allergies: Boutons d'or
►vaccins: fait !
►fer: 0% usure


►album:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

: -
►Sa bouille : ► Messages : 42
► Date d'inscription : 01/05/2013
► Âge : 24


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU:

MessageSujet: Re: Verdi Z    Dim 5 Mai - 18:22



FEAT. Verdi
On se découvre et on apprend ...


Jessica avait prit l’initiative de ce lever tôt ce jour là, elle avait décidé de passer du temps avec sa nouvelle monture : Verdi. Elle ne le connaissait pas encore très bien puisque cela ne faisait que 15 jours qu’il lui appartenait et seulement quelques jours qu’elle avait rejoint l’académie. Elle était sortit de sa chambre avant 7h30 et avait engloutit un petit déjeuné composé d’un pain au chocolat ainsi qu’un thé. Elle avait attrapé ses bottes d’équitation, enfilé ses baskets de tous les jours et avait foncé tout droit aux écuries. Elle marchait d’un pas déterminé et son souffle retentissait à chacune de ses foulées. Jessica regardait comment elle s’était habillé, un pantalon d’équitation bleu marine, un polo crème et une paire de lunette de soleil ainsi que ses clefs, voilà comment elle se présentait aujourd’hui.

Elle pénétra dans l’une des magnifiques écuries que possédait l’académie, dont celle où se trouvait son petit Verdi. Elle s’approcha de la porte de son box et se pencha légèrement par-dessus. Le cheval releva sa jeune tête et souffla un grand coup sans pour autant ronfler.

« Voui mon gros, moi aussi je suis contente de te voir … »

Elle sourit à la tête qu’avait son jeune. Elle adore parler à ses chevaux, si ceux-ci pouvait parler, il lui dirait clairement de ce la fermer. Elle posa ses bottes devant le box du hongre et marcha en direction de la sellerie, de laquelle, elle ouvrit la porte, fermée à clef. Elle entra, une odeur d’enfermée et de cuir vint jusqu’à son nez. Elle ouvrit la porte de son casier et une odeur de graisse et de carottes envahir ses narines. Elle attrapa son sceau dans lequel toutes ses affaires de pansage étaient entreposées. Elle attrapa ses protections et ses cloches, puis se redirigea vers le box du petit cheval. Elle ouvrit la porte du box et s’approcha du bai, pour le saluer. Il farfouillait dans sa paille et ne prêta guère attention à Jessica. Celle-ci attrapa un cure-pied et nettoya chacun des quatre sabots que possédaient Verdi. (Heureusement qu’il en à quatre x)) Jess’ lui démêla la queue et le dépoussiéra un peu. A la fin du pansage, elle attrapa un licol et sortit Verdi de son box, pour l’habituer à rester à l’attache. La jeune femme s’accroupit près des pattes de son cheval et lui roula autour des tendons, des bandes de polos bleu marines et lui passa une paire de cloches synthétiques à ses antérieurs.

Une fois protégé, Jessica retourna à la sellerie pour attraper son harnachement en priant pour pas que Verdi ne s’énerve à l’attache. Elle n’entendait aucun bruit de sabot frottant sur le béton des écuries, ni chevaux s’énervant car Verdi faisait l’imbécile, elle ne s’endormit quand même pas sur ses lauriers au cas où il pourrait ce passer quoi que ce soit. Elle attrapa alors sa selle d’obstacle, sa sangle, le filet marron du cheval, ainsi qu’un tapis marine et un amortisseur mouton beige. Jessi revint vers le cheval d’un pas décidé qui était …

« Il mange mes affaires ce glouton ! »

Jessica haussa un peu le ton pour la bêtise que faisait le jeune cheval. Elle rigola de ça, puis le sella immédiatement, posant tapis et amortisseur avant la selle. Elle le sangla et descendit ses étriers. Elle détacha le licol du cheval pour le lui mettre autour du coup et lui mit son filet. Elle lui attacha muserolle et sous gorge avant de mettre ses bottes et sa bombe. Elle attrapa une petite cravache et rangea ses affaires dans le box de l’hongre. La jeune femme détacha le cheval, mit le licol dans le box à son tour et sortit de l’écurie, avec son cheval sur les talons, pour leur première séance à Equestrian Learning.

[Url=Lien]Carrière[/url]

Revenus de la carrière un peu trempée, Jessica dessella Verdi à ses rapidement et lui repassa son licol. Elle lui retira ensuite toutes ses protections et les rangea ensuite dans son casier avec son harnachement. Une fois fait, elle emmena Verdi pour la première fois à la douche. Il eut du mal à y entrer, car l’endroit était un peu exigu. Elle le rassura et le poussa un peu. Il finit par rentrer, mais dans son regard on pouvait lire l’inquiétude du cheval. Jess’ alluma le tuyau, Verdi sursauta puis se mit à ronfler. Elle le caressa tout en approchant doucement le jet d’eau. Le cheval continuait toujours de ronfler, elle continuait de le rassurer tout en douchant les pattes uniquement du cheval. Une fois douché, Jessica éteignit l’eau et détacha le cheval, qui une fois Jess en marche, se dépêcha de sortir de la douche.

« Sa fais peur la douche mon grand, olalala ! »

Elle caressa le cheval sur l’encolure qui n’avait qu’une seule envie, s’était de retrouver sa chère et tendre paille fraichement mise pendant leurs absences. Jessica entra dans le box et fit demi-tour, elle retira le licol du hongre qui se jeta sur le tas de foin frais. Elle sortit du box et déposa le licol sur un anneau ce trouvant à l’entrée du box. Elle attrapa ses différentes affaires et les rangea dans son sceau, qu’elle rangea dans son casier. La jeune femme retira ses bottes pour remettre ses baskets et rangea ses chaussures d’équitations dans son casier. Elle attrapa deux carottes qui ce trouvait là et referma son casier à clef, ainsi que la sellerie. Elle retourna au box de son cheval et rentra dans celui-ci, Verdi leva brusquement la tête et Jessica lui tendit les deux carottes l’une après l’autre, il les engloutit et souffla sur les mains de Jessica. Elle lui flatta l’encolure, pour le féliciter et sortit du box. Elle le verrouilla et regarda Verdi qui fouillait de nouveau dans sa paille. Elle s’éloigna d’un pas décidé repensant à sa séance.
holliday creation


_________________

Dis-leur que j'étais heureux
Et que mon cœur est brisé
Toutes mes cicatrices sont ouvertes
Dis-leur que ce que j’espérais était
Impossible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDATRICE
bitch at your service

:
I am sure we are not born bad, but that we become. And where you are wrong, it is wrong to believe that is easily recognizable. Sometimes it is right in front of us and we knew it not even realize.
►Sa bouille : ► Messages : 173
► Date d'inscription : 16/10/2011


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Verdi Z    Dim 5 Mai - 19:54

Alors très bon résumé ! Ça fait tout d'un coup bizarre de lire un résumé à la troisième personne. Alors, votre duo semble vraiment comique et déjà complice, c'est trop mignon. Ensuite, bonne idée la douche, on est en Australie donc soleil et chaleur toute l'année.

Points:

+ 20 moral
+ 15 santé
+ 15 soin
+ 15 confiance

_________________