RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit entraînement en solitaire ? Oupas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 119
► Date d'inscription : 03/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: II - En cours

MessageSujet: Petit entraînement en solitaire ? Oupas   Mer 15 Mai - 17:48


ღ Petit entraînement en solitaire ? Oupas



    Lya c'était levée au plus tôt pour une nouvelle journée d'entraînement. Départ à six heures pour une heure de jogging dans le cross, le plein air il n'y a rien de mieux. Ensuite elle était rentrée pour finir ces exercices, que se soit d'assouplissement ou de musculation en essayant de ne pas réveiller sa colocataire. Il était bien sept heures et demain quand elle eut fini tous ces exercices. Lya se jeta sous la douche pour faire disparaître la transpiration et elle enchaîna par un petit déjeuner complet pour être en forme. Elle voulait remonter au meilleur niveau, et pour sa elle était obligée de s'en donner les moyens, et de suivre un programme assez rigoureux. Et à ne surtout pas oublier un passage à la salle de bain pour qu'elle soit parfaite, de petites touches de maquillage pour masquer ces défauts. Elle laissa ces cheveux cascader librement sur ces épaules en petites vagues parfaites. Lya se changea rapidement pour avoir une tenue plus adaptée à ce qu'elle avait prévu. Une culotte d'équitation beige clair avec comme haut un t-shirt brun foncé qui descendait sur ces épaules. La jeune femme enfila ces bottes sur-mesure noir. La jeune femme enfila un petit gilet beige clair par dessus et partit vers les écuries.

    Lya arriva rapidement aux écuries et la cavalière ne perdit pas plus de temps avant de s'entraîner. Elle la pansa quand même correctement avant de l'harnachée. Des guêtres beige et les protèges-boulets assortis de haute qualité, un tapis beige clair aussi sans amortisseur pour préserver son dos au maximum et lui éviter des problèmes. Elle finit par passer une bride simple à la jument et l'emmena vers la carrière. Aujourd'hui, c'était saut ! Heureusement la carrière était encore vide. La jeune femme arrêté Qaraïbe au milieu de la carrière et l'enfourcha rapidement. Elle activa ces jambes pour que la jument prenne le pas, et déjà elle avait les rênes en contact et elle intimait la jument à garder une allure régulière.

_________________

 ♚  Lya Hell O'Conor

« Je ne remets jamais mon destin
Dans les mains de quelqu'un d'autre;
C'est pour ça que je suis toujours gagnante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t97-lya-h-o-conor http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t115-il-n-y-a-rien-de-plus-rasoir-qu-une-soiree-mondaine-sans-derapage http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t94-j-adore-qu-on-dise-du-mal-de-mes-amis-c-est-la-seule-chose-qui-m-aide-a-me-sentir-mieux-dans-ma-peau

: J'ai toujours su que tu étais exceptionnel, que tu pouvais tout me faire oublier et soulager mes peines. J'ai toujours penser que le plus beau cadeau que la vie puisse me faire c'est que tu sois à moi, mais je me trompais. Le plus beau cadeau pour moi à été d'avoir ton cœur, d'obtenir ta confiance. Maintenant, lorsque je suis avec toi, je peux enfin regarder derrière nous et voir tout ce que nous avons parcourus, ensemble.
►Sa bouille : ► Messages : 50
► Date d'inscription : 03/05/2013
► Âge : 25


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Petit entraînement en solitaire ? Oupas   Mer 15 Mai - 19:53



Petit entraînement en solitaire ? Oupas

    Ce qui me réveilla fut la sonnerie plus que bruyante de mon téléphone portable. D’habitude je le m’étais sur vibreur mais j’attendais un appel de ma tante à New York. Enfin, ce matin je ne me souvenais plus vraiment de la raison qui m’avait poussé à monter le son de mon portable. Comme vous pouvez le devinez je n’étais pas du tout du matin ! Je repoussais ma couverture, la chambre était plongé dans le noir alors je passais ma main sur ma table de chevet. Je poussais quelque chose et entendais un gros bruit claquer sur le sol. Je lançais un juron puis me penchais pour l’attraper. Heureusement l’écran n’avait rien. Je vis le nom de ma tante s’affichait sur l’écran – Angela <3 - avec une photo d’elle juste au dessus. La photo était coupée à partir de ses épaules mais je me souvenais du moindre détail. Ce jour là nous étions au parc, elle portait un blazer Chanel, une jupe Guess et des talons Gucci noir, ciré à la perfection. Ses longs cheveux bruns et frisé lui arrivaient aux épaules et son teint matte bronzé par le soleil de ses précédentes vacances en Guadeloupe faisait ressortir ses magnifiques yeux verts. S’il y a bien une chose dont je suis sûre c’est que dans la famille on ne rigolait pas avec le style. C’était d’ailleurs ce qui avait poussé ma mère à devenir styliste. J’eu un pincement au cœur en repensant à elle. Je décrochais. « Allo ? » Ma voix était ensommeiller, ma tante ma le fit d’ailleurs remarquer. En entendant le son de sa voix je me redressais dans mon lit et en moins de deux j’avais la pêche. J’allais dans la salle de bain pour ne pas réveiller Skyler qui à mon avis avait du rentrer très tard d’une soirée bien arrosé ! Nous restions un très long moment au téléphone, deux heures et demi pour être exact. Nous parlions de ma vie ici à Equestrian Learning, de comment ça se passait à New York enfin de nos vies quoi. En raccrochant le sourire qui s’était affiché sur mes lèvres ne voulait absolument plus s’en aller. En revanche mon sommeil lui était totalement parti et je ne voulais faire qu’une chose, bougé ! J’allais dans la chambre tout en tentant de ne pas réveiller ma colocataire. Je m’éclairer grâce à la lumière de mon iPhone. J’ouvrais mon armoire et regardais du coté sport. Et oui, j’avais deux coté dans mon armoire, un coté sport et un coté ville ou fêtes. En ce qui concernait ma chambre l’ordre ne régnait pas vraiment mais en revanche tout ce qui touchais à mes vêtements ou aux affaires de mon cheval j’étais très perfectionniste ! J’attrapais une culotte d’équitation marron, un débardeur Guess, des sous vêtements et des chaussettes hautes. Je m’enfermais dans la salle de bain pour prendre une douche et me faire un shampoing par la même occasion. J’enroulais une serviette autour de moi et s’échais mes cheveux, mes boucles reprenaient leurs formes alors je passais un petit coup de lisseur. J’enfilais mes vêtements, attachais et mes cheveux en queue de cheval, me brossais les dents et enfilais mes bottes Burberry. Je descendais à la cuisine. Il n’y avait personne à cette heure-ci car il était assez tôt mais apparemment la vaisselle sale me prouvait le contraire.

    Vingt minutes plus tard je me retrouvais à marcher en direction de l’allée de l’écurie. J’avais pris un petit déjeuner vite fait, j’avais vraiment envie de bouger et de profité de cette journée. N’étant pas très bavarde on ne pouvait pas dire que j’ai intégrer l’un des groupe de l’académie comme j’en voyais souvent mais la compagnie de Quick et Opale me suffisait. De plus il y avait Skyler, la meilleur colocataire que je connaisse. Nous étions toutes les deux adeptes des soirées le soir mais c’était rare que nous nous croisions, réveillé et sobre. Enfin bref je ne vais comme même pas vous dévoiler tous mes défauts. Lorsque je fis à peine un pas dans l’écurie la petite tête alezane de mon poney avec son immense tâche blanche, se fit voir. « Hey ! Mon gros ! » Il hennissait, les oreilles dans ma direction. Après quelques minutes caresses je lui curais les pieds au box et l’attachais dans l’allée. Le pansage fut rapide contrairement à d’habitude. Le petit poney français de selle avait envie de sortir et il était particulièrement câlin. Ce qui n’était pas pour me déranger ! Je le seller très rapidement, enfilais ma bombe et le dirigeais vers la carrière. L’avantage de se lever tôt c’est que le soleil ne tapait pas encore énormément, le temps était agréable et supportable. Je parcourais la carrière du regard, toujours très propre et très bien soigner. Une jeune femme faisait marcher son cheval au pas. Elle montait une magnifique jument anglo arabe et toute les deux avaient un style très soigné. Je me souvenais qu’elles avaient elles aussi participer au cours d’obstacle de la dernière fois. Je faisais entre Quick dans la carrière en faisant bien attention à refermer la barrière. J’arrêtais ma monture au milieu, re-sangler et baisser mes étriers. L’étalon faisait des siennes lorsque j’essayai de monter sur son dos, il commençait à avancer. Je mis pied à terre et à l’aide de ma cravache je le faisais tourner en rond jusqu’à ce qu’il cesser de marcher. Je le félicitai. C’était un jeune cheval et je fixai mes règles dès qu’un problème se présentait. Je n’étais pas du genre à remettre ce genre de chose à plus tard. Lorsque je mis le pied à l’étrier pour la seconde fois il restait totalement immobile. Je me hissa en selle, réglais mes étriers et après avoir ajuster mes rênes je le mis au pas d’un appel de langue. Mon étalon était très excité par cette sortie, il commençait déjà à en faire des siennes et je craignais qu'il empêche l'autre cavalière de travailler. A mon avis elle avait sûrement remarquer. J'attendais qu'elle passe à coter de moi pour lui adresser la parole.

    - Tu préfère qu'on coupe la carrière en deux ?

_________________
Live Your Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► Messages : 119
► Date d'inscription : 03/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: II - En cours

MessageSujet: Re: Petit entraînement en solitaire ? Oupas   Ven 17 Mai - 9:48


ღ Petit entraînement en solitaire ? Oupas



    Lya était déjà entrain de pianoter avec ces doigts pour que la jument se mette en main. Elle avait déjà de l'impulsion et ces postérieurs étaient bien présents sous la masse. Qaraïbe était une très bonne jument, elle comprenait rapidement ce que vous voulez et elle mettait du cœur à l'ouvrage, une véritable guerrière. Elle allait bien avec Lya, le même caractère, le même goût pour la perfection et le travail bien fait. Elles c'étaient bien trouvés. En main gauche, Lya s'amusait à l'envoyer sur des voltes. La main intérieur bien active pour pas qu'elle s'effondre à l'intérieur, et vu que c'était le début du travail, elle laissait un large diamètre. Ne pas la brusquer, c'était la pire des choses avec l'anglo-arabe, elle se braquait très vite si on n'allait pas dans son sens. Une véritable princesse à manier avec des pincettes. Lya était entrain de changer de main par une diagonal quand un couple arrive aux abords de la carrière. Concentrée, elle ne pivota même pas la tête et Qaraïbe ne jeta même pas un regard à l'étalon. Lya finit sa diagonal en l'intimant à allonger la foulée sans se précipiter et partir sur les épaules. Arrivé à la fin de sa diagonal, elle garda un pas plutôt allongé sur les logeurs, et sur les largeurs la cavalière lui demander de réduire l'amplitude pour passer au pas "normal". En C, elle referma ces doigts sur ces rênes et la jument s'arrêta.

    Qaraïbe attendait patiemment le signal de départ, et sa cavalière en profita pour jeter un coup d’œil au nouveau couple. Un joli poney de selle, enfin d'après-elle, avec une liste magnifique et beaucoup de muscle. Et il semblait surtout agité, pas génial pour travailler correctement. Mais au moins, et elle ne pouvait pas le nier, la cavalière avait une certaine classe. Certainement pas autant que Lya, mais c'était déjà un bon début. Et cette pensée arracha même un petit sourire à l'adresse de la nouvelle. Lya relança sa jument au pas en enclencha ces mollets et elle recommença ces exercices pour avoir une jument ronde et souple, et surtout réactive. Elle avait prévu de sauter, et le travail sur le plat était primordial.

      Thaïna « Tu préfère qu'on coupe la carrière en deux ? »
      Lya « Non c'est bon, pas besoin. »


    De toute façon, priorité en main gauche quoi qu'il arrive, et l'autre cavalière devait le savoir. Lya continuait de travailler au pas pour qu'elle soit bien échauffée avant de trotter, elle préférait les longues détentes que de les bâcler. Après une demi-volte renversée et plusieurs épaules en dedans pour la souplesse elle lança l'anglo au trot. D'abord en se soulevant une foulée sur deux pour lui soulager le dos comme il 'était pas échauffé, elle recommença les mêmes exercices.

      Lya « Au fait, Lya. »


    Ben oui, elle pouvait être polie quand même, surtout que l'autre cavalière semblait la personne la plus intéressante rencontrée jusqu'ici.

_________________

 ♚  Lya Hell O'Conor

« Je ne remets jamais mon destin
Dans les mains de quelqu'un d'autre;
C'est pour ça que je suis toujours gagnante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t97-lya-h-o-conor http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t115-il-n-y-a-rien-de-plus-rasoir-qu-une-soiree-mondaine-sans-derapage http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t94-j-adore-qu-on-dise-du-mal-de-mes-amis-c-est-la-seule-chose-qui-m-aide-a-me-sentir-mieux-dans-ma-peau
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petit entraînement en solitaire ? Oupas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit entraînement en solitaire ? Oupas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestrian Learning :: Le Domaine :: Les Infrastructures :: La Carrière-