RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Slade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Slade   Ven 31 Mai - 19:52





© Photos by Lya. Photos personnelles, merci de ne pas les prendre sinon ça va chauffer.

Slade

Carte d'Identité






►âge: 8 ans
►race: Argentin
►robe: Alezan
►taille: 161 cm
►sexe: Entier
►cavalier: Declan Kingstly



►soin: 7
►santé: 10
►moral: 11
►confiance: 9 [Declan]



Caractère

Souple, réactif, à l'écoute, on pourrait croire que Slade est un cheval parfait. Il en a effectivement le profil, mais dès que la pression commence à grimper, lors de concours par exemple, Slade perd son calme. Il devient à fleur de peau et l'argentin devient difficilement maniable. A fleur de peau, il sursaute pour n'importe quoi et devient intenable. Mais en dehors, à l'entraînement il est calme et très attentif, parfait pour le polo. A pied, c'est un cheval très joueur et respectueux, bien éduqué, jamais il ne vous marchera sur les pieds. En bref, c'est un très bon cheval qu'il faut quand même contenir. Slade n'a par contre jamais touché à d'autre discipline ou très peu, il pourrait se révéler intéressant en dressage par exemple.


Compétences






►dressage:
►obstacle:
►cross:
►western:
►pony-games:
►endurance:
►polo: 8



►santé: 100%
►allergies: Aucunes
►vaccins: fait !
►fer: 5% usure


►album:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

:
► Messages : 40
► Date d'inscription : 31/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: 1

MessageSujet: Re: Slade   Lun 17 Juin - 15:37


Le bip incessant et rageant de son réveil résonne dans la petite chambre blanche. Il tend le bras hors du lit et balance son réveil en maugréant. Le soleil passant les rideaux fermés, éclaire son visage. Il tire la couverture en grognant de plus belle. Il a une sacré gueule de bois et n’a pas du tout envie de se lever. Il cherche à se rendormir mais la culpabilité l’assaille. Ses chevaux n’ont pas à subir ses lendemains de fête. Il n’aurait jamais du sortir si longtemps ce soir-là et surtout pas boire autant. Pourtant il a pris une aspirine en rentrant mais rien n’y a fait. Il est dans le coltard et très peu disposé à se lever. Il inspire un grand coup comme pour se donner du courage, fait mine de se lever mais retombe dans ses couvertures. Non Declan n’est pas prêt à partir.

Quand enfin il décide de vraiment se lever, le soleil est déjà haut dans le ciel. Alarmé il regarde son réveil. Presque midi. Il soupire et avance vers la douche. Il mangera après avoir travaillé. L’eau fraîche lui permet de remettre ses idées au clair et de sortir du flou. Il se frotte les yeux plusieurs fois avec l’eau avant de sortir de sa baignoire. Il soupire à nouveau. La nuit est trop courte. Il s’habille rapidement, avale un verre de jus d’orange et prend ses chaussures. Maniaque, il a réussi à obtenir l’accord de son colocataire sur « les chaussures dehors » en prétextant le fait que ça fera moins de ménage et que ça sentira meilleur dans leur loft.

Bombe, badine et chaussures à la main, il ferme le loft en oubliant les clés à l’intérieur. Il soupire mais il ne peut plus rien faire maintenant. Dans le couloir il chausse ses chaussures et descendant les escaliers. Pour se donner du courage il essaye de courir et de sauter en descendant les marches mais rien n’y fait : il n’est pas motivé. Il passe la porte avec l’espoir que le soleil lui donne de la force et de la conviction mais il ne fait pas chaud non plus si bien que sa conviction est perdue à nouveau.

Il arrive au box de Salde et sourit en voyant le cheval allongé. Lui non plus n’a pas envie de travailler, pourtant il le faut. Le jeune cavalier ouvre le box et le cheval souffle fort. Declan ne peut s’empêcher de rigoler avant de s’accroupir et caresser l’étalon. D’un geste fort et vif ce dernier se relève et s’ébroue. Il a maintenant envie de travailler ce qui redonne du courage à Declan. Il lui flatte l’encolure, lui met son licol et le sort. Il l’attache au soleil et commence à le brosser. Le mouvement du poignet bougeant la brosse sur le poil du cheval réveille petit à petit les muscles de nos deux compagnons. Ces derniers commencent à accepter l’entraînement qui va suivre et ils commencent à accepter le fait qu’ils vont faire du sport et se muscler. Une fois le cheval brossé, le cavalier hésite. Va-t-il le seller ou pas. Il regarde le soleil, il regarde son cheval à peine réveillé. Il prend le bridon seulement et harnache le cheval. Non il ne le montera pas avec selle. Avant de partir, il nettoie les sabots de l’étalon et passe un dernier coup de brosse sur le dos de sa monture. Un bruit de choses qui tombent le fait sursauter. Il jette un coup d’œil à ses pieds et voit Slade en train de jouer avec le sac à brosses. Il soupire amusé et retire le sac des dents de son cheval. Aidé d’une chaise, il monte sur l’étalon qu’il dirige vers la carrière. Il pousse la porte avec la pointe de son pied et commençe à travailler au pas.

Declan a pris l’habitude de travailler ses chevaux au pas rênes longues et Slade semble apprécier cette règle. Le jeune cheval s’entend de tout son long si bien que son museau touche presque le sol. Le cavalier sent la colonne du cheval détendue. Il lui fait faire des voltes, des diagonales, des serpentines. Il accélère et décélère la cadence du cheval. Son père a toujours appris à son fils qu’un cheval qui écoute bien au polo est un cheval qui est monté sans rênes et sans problèmes. C’est pour cela que Declan travaille tant sa position et le jeu de jambes plus que le jeu de rênes. Lorsqu’on a un maillet de polo il est préférable d’utiliser ses jambes pour diriger. Slade était un cheval attentif et travailleur. Il suit toutes les indications de son cavalier sans broncher et avec grâce et force. Pas un sans faute. Il lui fait prendre une nouvelle diagonale avant de le lancer au trop toujours en rênes longues. Le cheval redresse un peu la tête par rapport au pas mais il reste détendu et allongé. Declan le fait prendre des figures dans tous les sens enchaînant les courbes et les incurvations. Mais il le fait aussi changer son allure plus ou moins rapide. Il tente une spirale mais le résultat n’est pas à la hauteur des ses attentes. Au lieu de fermer le cercle, le cheval reste sur le même et aucune pression de jambe n’arrange les choses.
Le cavalier décide donc d’abandonner la figure et passe à quelques ‘’demi-tour’’ très prisés pour le polo. Pour cela il raccourcit ses rênes et prend le cheval en main. Au trop sur la piste, il ferme sa jambe extérieure à la sangle, recule sa jambe intérieure et relâche sa rêne intérieure tout en fermant celle extérieure. Ainsi emprisonné le cheval ne voit comme ouverture que de passer par la piste intérieure et faire donc un cercle. A la moitié d’une mini pirouette, Declan relâche la pression extérieure et laisse le cheval rejoindre la piste. Slade s’exécute sans broncher et avec souplesse. Le jeune homme le félicite tout en le gardant en main. Il continue à faire ces demi-tours afin de le travailler. Il le travaille afin d’avoir des figures de plus en plus rapides et de gagner de la vitesse lors des matchs.

Après cet échauffement, Declan passe son cheval au galop. Sur des rênes longues il le laisse faire des tours et le laisse allonger son corps. Au bout de quelques tours aux deux mains, le jeune joueur de polo le travaille sur des transitions galop-arrêt, arrêt-galop ainsi que sur des demi-tours. Les rênes tendues, il travaille encore le reculé quelques minutes avant de laisser son cheval souffler. Rênes longues il laisse se dernier marcher. Lui-même descend du dos de sa monture afin de la tirer à pieds. Il place un but de polo au bout de la piste et quelques balles de polo au milieu. Il prend un maillet et s’étire un peu. Sa monture commence à reprendre son souffle mais l’entraînement ne fait que commencer.

Il s’agit désormais de travailler le cavalier en polo. Car si le cheval est important dans ce sport, la précision du joueur l’est tout autant. Pour Declan, cette discipline est celle qui demande le plus un cavalier « centaure ». Il remonte sur Slade, aidé de la barrière et prend le galop sur des rênes courtes. Le maillet en l’air, il s’avance vers la première balle du milieu. Ces balles étaient alignées sur le doublé B – E et le but était en C. Il tape sa balle qui cogne contre le piquet du but. Il grogne. Il n’est pas bien réveillé ou pas doué. Il n’arrive jamais à rentrer dans l’équipe s’il ne fait pas plus d’efforts et s’il n’arrive même pas à marquer alors qu’il n’y a pas d’autres joueurs. Rattraper son raté ne fut pas facile et il lui fallu cinq essais avant de marquer cette fichu balle. Il laisse souffler quelques temps son cheval et reprend le galop. Il a 4 balles à mettre, encore. Il tape avec moins de force la balle et la marque en deux coups. Lors d’un match ce ne serait pas bon mais tant pis au moins il s’est amélioré. Celle complètement en X, dans la même lignée que le but, passe tranquillement la délimitation des piquets et Declan sourit. S’il n’avait pas réussit cette balle alors il se serait découragé. Il laisse souffler encore Slade en faisant quelques tours au pas puis s’attaque aux deux dernières qui sont réellement mal placées pour lui, étant gaucher. Au bout de quelques coups, la quatrième passe puis il s’attaque à la cinquième. Vu comment il a eu du mal avec la première, il redoute vraiment celle-là. Pourtant il la passe dans le but sans beaucoup de soucis.

Il se baisse sur l’encolure de sa monture afin d’ouvrir la porte de la carrière. Il la laisse marcher rênes longues et au lieu de prendre le chemin de l’écurie, il prend celui des prés. Passant entre ces derniers, il arrive à la forêt. Il marche Slade un peu pour qu’il récupère puis le laisse brouter quelques minutes. Durant ces minutes il imagine sa vie en étant dans l’équipe d’Australie, se mesurant aux Indiens et aux Argentins. Il imagine revoir Alejandro , lui mettre la raclée de sa vie au polo et se retrouver avec lui dans un hôtel. Rien qu’eux deux. Il imagine la fierté de son père en voyant son fils connu et star de polo. Il image la fierté de sa mère, de sa sœur. Il soupire d’aise. Oui mais tout ça ne se fera pas en quelques entraînements. Il flatte sa monture. Cette dernière est parfaite. Lui non. Il manque beaucoup d’entraînement comparé à elle. Mais il ne désespère pas. Un jour il sera aussi parfait qu’elle.

Revenant à l’écurie sourire aux lèvres, il douche les membres du cheval afin de les dégorger après avoir enlever les bandes. Il le rentre ensuite au box où il sèche les membres un chiffon. D’une main plate, il tâte le cheval un peu partout afin de vérifier son état. Il accorde une importance particulière sur les jambes. Le cheval semblait en bonne forme, il passe un coup de bouchon un peu partout et nettoie la tête de Slade à l’éponge. Il brosse la crinière et la queue pour enlever le sable qui s’y est collé. Il refait les sabots de l’étalon avec une brosse dure. Il flatte à nouveau l’encolure du cheval puis sort. Soucieux du moral de son cheval, Declan prend des carottes qu’il dépose dans sa mangeoire. Il caresse son cheval à nouveau et l’observe dévorer ses friandises. Il sourit comme quelqu’un venant de voir un bébé. Le cheval redresse la tête vers lui tout en mangeant. Le jeune australien caresse son chanfrein avant de se résigner à quitter le box du cheval. Sunrise l’attend plus loin.



codes par shyvana

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t215-declan-kingstly http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t217-declan-kingstly-il-est-temps-que-les-masques-tombent http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t210-declan-kingstly http://www.apple-spring.com/

► Messages : 115
► Date d'inscription : 04/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU:

MessageSujet: Re: Slade   Jeu 20 Juin - 18:29


    Declan en actiiiiiiiiion. J'adore ton style d'écriture, c'est vraiment Après je peux pas trop commenter je connais pas le polo, mais c'est une bonne idée de s'entraîner à cru, t'as un équilibre d'enfer après ! Et la détente aussi, tout en douceur, j'ai vraiment aimé.

    + 7 soin
    + 10 santé
    + 11 moral
    + 9 confiance
    + 8 polo
    + 5 usure des fers


_________________
✰ SS

« Skye c'est comme une voiture de course.
C'est puissant, ça va vite, t'as des sensations
Mais tu pars vite dans le décors. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Slade   

Revenir en haut Aller en bas
 

Slade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [F] ▲ LAURA SLADE WIGGINS - Destruction is his game
» Slade, le mercenaire.
» SLADE JADE KITAGAWA. (100%). finished.
» L'oiseau paralysé arrivera toujours à voler... /PV Slade/
» Dans une autre lignée (Slade Wilson)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestrian Learning :: Le Domaine :: Les écuries-