RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Hold-up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Hold-up   Jeu 2 Mai - 14:00




HOLD-UP

Carte d’Identité





►âge: 6 ans
►race: Paint-horse
►robe: Pie tobiano
►taille: 157 cm
►sexe: Etalon
►cavalier: Aucun



►soin: 30
►santé: 20
►moral: 25
►confiance: 25 [Lya]



Caractère

Hold-up est un étalon presque incroyablement gentil. Il est doux et accepte n'importe qui sur son dos et fait toujours de son mieux pour le satisfaire. Il se lit d'amitié toujours très rapidement avec son cavalier ainsi qu'avec les autres chevaux. Il a un peu de mal en obstacle, mais sinon tout roule, cet étalon est une crème !


Compétences





►dressage:
►obstacle:
►cross:
►western:
►pony-games:
►endurance:



►santé: 100%
►allergies:
►vaccins: fait !
►fer: 0% usure


►album:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ஐﻬL'amour des chevaux guérit toutes les blessures

►Sa bouille : Même si tu es un ange, je te retrouverais. ► Messages : 97
► Date d'inscription : 04/05/2013
► Âge : 23


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Hold-up   Dim 5 Mai - 13:02

Le premier test


Les valises se posent sur le sol lourdement. Je les avais lâchées sans ménagement faisant sursauter le directeur. Il me regarde, je le sais. Il doit penser qu’il a affaire à une nouvelle élève qui lui fera beaucoup de soucis. Est-ce vraiment de ma faute si je n’en ai rien à faire d’être ici ? Est-ce de ma faute si j’ai envi de fuir ? Je me retourne et lui souris sans conviction. Il n’a pas de soucis à se faire, je n’ai jamais fais beaucoup de problèmes. Il me propose d’aller voir les écuries. Pourquoi pas, je suis là pour ça n’est ce pas. Je jette un dernier coup d’œil au salon blanc qui est devant moi. Quelques touches de couleurs sont présentes un peu partout sur les murs ou dans les meubles. Le salon fait aussi cuisine, délimité par un bar américain. Personne ne semble y habiter encore mais c’est peut être juste bien rangé. Je ferme la porte derrière moi et suit le directeur dans les couloirs. L’école semble bien faites mais je n’ai encore repéré aucun bâtiment de cours. Peut être n’y en a-t-il aucun. Le directeur parle je ne l’ai pas écouté. Tant pis. Ce ne devait pas être très intéressant. Autour de moi des personnes s’affairent autour de chevaux. Et moi… J’ai peur. Je ne le montre pas, je préfère me fondre dans la masse mais lorsqu’un cheval me frôle, ma peau se hérisse et je commence à trembler. Quelle connerie de m’avoir forcé à venir ici. Je ne serais jamais à ma place. Ca m’énerve tellement. Les larmes commencent à monter. Je sors mon paquet de cigarette. Non je ne pleurerais pas, j’ai déjà versé trop de larmes. Je m’apprête à en allumer une lorsqu’une main envoi ma cigarette valser dans la paille. Je regarde le directeur effarée. Ce dernier me rappel le règlement : pas de cigarette dans l’écurie. Je lui jette un regard noir qui ne semble pas le perturber car il se retourne et reprend sa route entre les chevaux. Rapidement je ramasse ma petite drogue et je le suis à grand pas.

La marche me semble être une éternité à travers les chevaux jusqu’à ce que nous atteignions enfin un box où le directeur s’arrête. Je regarde le petit cheval à l’intérieur. C’est donc lui le mien : Hold-up. Je souris en voyant sa bouille. Il fait vraiment cheval de cow boy. Et avec ce surnom. Il est mignon je le reconnais. Il me regarde sans grand intérêt et retourne manger sa paille. C’est bien connu, les chevaux ne font que manger, ce que ça peut être égoïste un cheval. Je contemple tout de même ce petit cheval. Toutes mes pensées disparaissent, cela fait du bien d’être enfin calme et reposée dans sa tête. Un bruit de pas derrière moi me dire de ma contemplation. Combien de temps suis-je restée là à regarder ce cheval ? Je ne sais pas, suffisamment sûrement. Le directeur me sourit.
    « Bon. Tu ne vas pas le monter aujourd’hui mais tu vas faire connaissance avec lui d’accord ? »

Mal à l’aise j’acquiesce. Comment lui expliquer que je n’ai jamais monté à cheval et que tout ce que je sais je l’ai appris par cœur dans un livre ? Impossible à expliquer. Je rentre donc dans le box sous le regard protecteur du directeur. Connaissait-il mon passé ? Impossible ? non ? Le cheval lève la tête et je me retiens de reculer. Ma main tremblante se pose sur son encolure et glisse jusqu’à son corps. Sans vraiment savoir comment, je répète les mouvements vus dans un article et lui fais une sorte de massage qui n’a pas l’air de lui déplaire ce qui me rassure. Mes mouvements sont de plus en plus fermes et je prends confiance en moi. A nouveau le monde et mes pensées disparaissent. Tout redevient calme. J’observe sans cesse la tête du cheval de peur de le blesser, il sera le premier à me le dire. Comme précédemment, le directeur me tire de ce petit moment de paradis pour m’inviter à le brosser. Le stress revient sans que je m’y prépare et il me tord les entrailles. Je regarde le cheval et le sac plein de brosses sur mon épaule. J’inspire profondément, Let’s do it. Je prends l’étrille d’une main tremblante et avec douceur je fais des mouvements dans le sens du poil. Que sur les zones charnues je me rappelle. Puis ensuite je prends le bouchon, toujours dans le sens du poil. Avec cette brosse je me sens plus à l’aise, elle est plus douce. Je fais valser la poussière et je passe partout. Doucement sur la tête j’enlève les traces d’herbes qui se sont déposées. Je le caresse et l’observe, il n’a pas l’air mécontent, il ne bouge pas. Bien. Tant mieux. Je passe assez rapidement la brosse douce. Maintenant les sabots. Je n’ai jamais pris un sabot de ma vie, ou en tout cas je ne me rappelle pas l’avoir déjà fait. Pourtant le geste vient de lui-même, je m’accroupis, tiens la jambe, et il lève la jambe. Je fais attention de ne pas toucher la fourchette et enlève les morceaux de boue et de paille qui se sont déposés dans le creux. Une fois tous les sabots faits, la confiance est revenue. Il n’y a pas de eut de majeur soucis et j’ai eu l’impression d’avoir bien réussit ma tâche. Le directeur me regarde en souriant, me confortant dans cette pensée positive.
Maintenant il faut le sortir. A main seulement, jusqu’au pré. Le directeur me conseille de m’affirmer avec lui. Je le regarde sans vraiment comprendre, ne m’avait il pas promit que Hold up était adorable comme un ange ? Je mets le licol sans problème. Hold up est vraiment gentil. Et là je l’accompagne au pas jusqu’au pré, le tenant avec peu de fermeté et un peu tremblante. Mais lorsqu’il essaye de me dépasser, je resserre ma prise l’empêchant de passer devant moi. Je le caresse pour le remercier d’avoir répondu aussi rapidement à ma demande de ralentissement et arrivé au pré, je le lâche et le regarde s’en aller au petit trop pour brouter. C’est à ce moment que le Directeur décide de m’annoncer la vérité.
    « Bien. Tu t’en es bien sortie avec lui. Maintenant je vais te montrer la vraie jument que tu vas t’occuper ? »

Je le regarde interdite. Ce cheval n’était-il qu’un test ? Ou une évaluation ? Ou peut être simplement une mise en confiance. Toujours est il que ce petit cheval ne sera pas le mien et que maintenant tout va commencer.


_________________
Seras tu la personne que j'attendais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t93-milena-smith http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t92-milena-un-coeur-detruit-peut-il-encore-aime http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t91-milena-smith-c-est-en-guerissant-les-autres-que-l-on-se-soigne http://nulle-part.forumactif.com/
avatar
FONDATRICE
bitch at your service

:
I am sure we are not born bad, but that we become. And where you are wrong, it is wrong to believe that is easily recognizable. Sometimes it is right in front of us and we knew it not even realize.
►Sa bouille : ► Messages : 173
► Date d'inscription : 16/10/2011


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Hold-up   Dim 5 Mai - 16:24

Alors franchement, tu écris vraiment trop bien ! Je suis fan, c'est certain ! I love you
Alors, tu te mets à fond dans la peau de ton personnage, c'est vraiment super, on a l'impression de vivre le truc comme si on était à côté: j'adore.

Points:

+ 30 moral
+ 25 soin
+ 20 santé
+ 20 confiance


_________________