RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Opale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Opale   Jeu 2 Mai - 19:11




OPALE

Carte d'Identité





►âge: 11 ans
►race: Hanovrien
►robe: Bai
►taille: 165 cm
►sexe: Hongre
►cavalier: Thanaï Brett



►soin: 20
►santé: 17
►moral: 34
►confiance: 28 [Thaïna]



Caractère

Opale est un cheval très gentil. Il donne toujours son maximum pour son cavalier. Il aime faire plaisir. Par contre, quand quelque chose ne va pas, il vous le fera clairement comprendre, pas en vous faisant un gros rodéo de compet' ! Mais un bon coup de cul pour vous dire attention. Avec les autres chevaux, il s'entend bien, c'est un suiveur.


Compétences





►dressage: 10
►obstacle:
►cross:
►western:
►pony-games:
►endurance:



►santé: 100%
►allergies: Aucunes
►vaccins: fait !
►fer: 0% usure


►album:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

: J'ai toujours su que tu étais exceptionnel, que tu pouvais tout me faire oublier et soulager mes peines. J'ai toujours penser que le plus beau cadeau que la vie puisse me faire c'est que tu sois à moi, mais je me trompais. Le plus beau cadeau pour moi à été d'avoir ton cœur, d'obtenir ta confiance. Maintenant, lorsque je suis avec toi, je peux enfin regarder derrière nous et voir tout ce que nous avons parcourus, ensemble.
►Sa bouille : ► Messages : 50
► Date d'inscription : 03/05/2013
► Âge : 25


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Opale   Mar 7 Mai - 5:55

Mardi 07 Mai


Aujourd’hui je m’étais enfin décider à aller faire un tour dans l’écurie du club. Car oui, je n’y étais jamais aller alors qu’on m’avait confié la garde d’un autre cheval, Opale. J’avais un peu l’impression de trahir Quick, c’était sûrement bête mais depuis que j’avais fais l’acquisition de mon petit rebelle alezan je n’avais pas monté d’autre cheval. Il y avait beaucoup plus de chevaux dans cette allée, les races étaient variées et les chevaux avaient tous l’air différent les uns des autres. Normal vous me direz. N’ayant jamais rencontré Opale, je cherchais son prénom des yeux, je tombais sur lui quelques pas plus loin. Je m’approchais et le trouvais au fond de son box. Lorsqu’il m’aperçut il vient tout de suite vers moi, les oreilles vers l’avant, l’air tout à fait calme et détendu. Il me paraissait très gentil et volontaire. J’étais dépaysé, il n’avait rien à voir avec Quick Victory ! Autant mentalement que physique. C’était un hongre bai hanovrien de 11 ans, il devait sans doute avoir plus d’expérience. Il devait mesurer environs 1 mètre 65 ce qui était largement plus grand que Quick, en même temps tout le monde est plus grand que Quick ! Je lui caressais le chanfrein et entrais dans son box sans peur qu’il ne s’échappe. « Salut toi, tu m’as l’air plutôt sympa. » Je passais ma main sur son encolure et glissais jusqu’à son épaule. Il était musclé, un vrai cheval de sport. Il était en même temps si chou, son poil était doux, sa crinière en brosse qui commençait à retomber sur le coté lui donnait un charme et ses petit yeux en amande lui donnait un petit coté fragile. Il était tout simplement magnifique. Je restais là un moment à m’extasier devant lui tout en lui disant à quel point il me faisait craquer. Je ne savais pas précisément ce que je comptais faire mais pour le moment j’optais pour un bon pansage à l’air libre. Je trouvais un licol accroché au porte-bride à coté de son box, je n’étais pas tout à fait sûre que ce soit le sien mais s’il appartenait à quelqu’un on viendrait me le réclamer. Je lui enfilais rapidement, accrochais la longe et je l’emmenais dehors. Il y avait un barre d’attache pas très loin, je l’attachais à l’ombre étant donné la chaleur étouffante. Je demandais à une cavalière de le surveiller juste le temps que j’aille chercher des affaires, même si je doutais fort qu’il ne fasse quoi que ce soit. Je revenais deux seconde plus tard un seau avec toutes mes affaires de pansage à la main. Je les posais près de lui et remercia la cavalière. J’avais eu raison, il n’avait pas bougé d’un poil ! Je commençais à le masser avec l’étrille. Il me regardait faire et se détendais sous l’effet de la brosse. Je la passais sur les parties charnues avant de m’emparer du bouchon avec lequel je retirer touts les reste des saletés. Je le passais aussi sur les jambes en insistant bien sur les tache de boue. Je lui passais ensuite un coup de brosse douce pour lui lisser le poil, je l’utilisais plus de temps que prévue juste pour l’effet que sa lui faisait. Je prenais ensuite mon cure pied et me mettais à coté de son antérieur droit. A la simple vue de l’objet le hongre leva le pied. Wouaw ! Le rêve ! Je retirer toute la boue, la terre et la paille et puis passa au trois autres sabots. Une fois terminé je lui flattais l’encolure. J’étais étonnée d’autant d’obéissance et de gentillesse. Je lui démêlais la crinière le toupet et la queue et lui passait un coup d’épousette pour le faire briller. Il était juste à tomber ainsi ! Pour cette première journée j’allais en rester là. « Ça te dit une sortie au pré ? » Évidement il ne me répondit pas mais je supposais que oui. Je le détachais et l’emmener vers le pré en faisant un détour par les infrastructures, histoire de le faire marcher un peu. Une fois dans le paddock je lui donnais un carotte et le laissais rejoindre ses compagnons.

_________________
Live Your Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► Messages : 119
► Date d'inscription : 03/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: II - En cours

MessageSujet: Re: Opale   Mar 7 Mai - 18:13


    Encore un de tes résumés =D Opale, ou le cheval parfait, tranquille bouge pas, le TOP. Effectivement ça doit changer de Quick ! Pour un premier contact c'est top, la petite rencontre sans stresse pour apprendre à se connaitre, c'est cool de commencer en douceur.

    + 10 soin
    + 10 santé
    + 15 moral
    + 10 confiance

_________________

 ♚  Lya Hell O'Conor

« Je ne remets jamais mon destin
Dans les mains de quelqu'un d'autre;
C'est pour ça que je suis toujours gagnante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t97-lya-h-o-conor http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t115-il-n-y-a-rien-de-plus-rasoir-qu-une-soiree-mondaine-sans-derapage http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t94-j-adore-qu-on-dise-du-mal-de-mes-amis-c-est-la-seule-chose-qui-m-aide-a-me-sentir-mieux-dans-ma-peau

: J'ai toujours su que tu étais exceptionnel, que tu pouvais tout me faire oublier et soulager mes peines. J'ai toujours penser que le plus beau cadeau que la vie puisse me faire c'est que tu sois à moi, mais je me trompais. Le plus beau cadeau pour moi à été d'avoir ton cœur, d'obtenir ta confiance. Maintenant, lorsque je suis avec toi, je peux enfin regarder derrière nous et voir tout ce que nous avons parcourus, ensemble.
►Sa bouille : ► Messages : 50
► Date d'inscription : 03/05/2013
► Âge : 25


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Opale   Ven 10 Mai - 17:00

Vendredi 10 Mai


  • Ce matin je mettais réveiller en pensant à Opale. Non je plaisante, je m’étais réveiller à midi ! Mais cela n’empêche que j’avais tout de même pensé à Opale. Aujourd’hui petite séance de monte, je n’avais pas encore réfléchit à la discipline, ce serait selon mon humeur et celle du hongre. J’entre dans l’allée du club en sifflotant, même si Opale ne reconnaissait pas encore ce son j’étais persuadé que ça n’allait pas tarder. En arrivant devant son box je le trouvais couché. « Opale ! » Je l’appelais d’une voix douce et calme. Il m’observe et après quelques secondes il fait un bond pour se mettre debout. Il avait la forme dis donc ! Après s’être ébroué il s’approche de moi les oreilles droites. Je pose ma main sur son chanfrein pour le caresser. « Salut toi ! Attends, je vais chercher tes affaires je reviens.» Il secoue la tête de haut en bas comme pour me donner son autorisation. Je lâche un petit rire avant de me diriger vers la sellerie à grand pas. Je trouve rapidement les affaires d’Opale, je prends tout à la main et les remmène dans le box. Mais j’avais oublié que mes affaires étaient dans la sellerie de propriétaire. Hé oui, quelques fois il m’arrive d’être tête en l’air ou bien trop presser. Je pose la selle, le tapis et l’amortisseur sur le porte selle et le filet ainsi que la martingale sur le porte bride. Après un dernier coup d’œil à Opale je courre chercher mes affaires de pansage dans l’autre sellerie. J’ai déjà fait mon sport pour aujourd’hui ! Une fois de retour, pour la deuxième fois, je poussais un soupir de soulagement. Je m’approche du box du grand bai qui n’a pas bougé. Il me regard étonné et décidément sa crinière en brosse le rendait vraiment trop craquant ! « C’est bon, maintenant c’est sur je reste ! » Je fais coulisse la porte et attrape un licol, le même que la dernière fois. Je le lui enfile doucement, il reste immobile mais lorsque je termine il pose sa tête contre mon épaule. Je lui caresse doucement l’encolure puis lui fait un bisou sur le chanfrein. Je passe ma main dans sa crinière. Son poil est vraiment doux on dirait un poulain. Après quelques secondes ainsi j’accroche la longe au licol et le sort dans l’allée. Je ne cesse de lui parler, lui raconter ma vie. Cela a l’air de lui plaire. Je lui fais un long pansage en restant plus longtemps sur le bouchon. Il ne proteste pas quand je lui cure les sabots et les lève juste à la vue du cure-pied. Je lui pose des bandes de polo en faisant bien attention à ne faire aucuns plis. Je lui retire le licol et lui met la martingale, je passe les rênes du filet par-dessus son encolure et lui présence le mors. Après deux secondes d’hésitation il le prend. Je passe la têtière derrière ses oreilles et place le filet correctement. J’attache la muserolle et la sous-gorge. Je dégage son toupet de la frontière. Je pose le tapis et l’amortisseur en laine sur son dos puis je pose délicatement la selle. Je passe la sangle dans la martingale et le sangle à deux trous. Il ne gonfle pas le ventre mais je préfère le re-sangler plus tard. Je mets ma bombe et prend ma cravache juste au cas où. Ne l’ayant encore jamais monté je ne sais pas comment il se porte sous la selle. J’ai déjà vue des chevaux super calmes au box et dès que je m’étais un pied à l’étrier ils devenaient de vraies terreurs. J’eu une pensée pour Quick, en fait non, lui n’était pas gentil au box. Je détache le hongre et l’emmène vers la carrière.

    ***

    Je revenais à l’écurie accompagner d’Opale. Le hanovrien bai avait été parfait durant cette séance de dressage ! Il avait même bavé un peu et on pouvait voir des traces de transpiration en dessous de ses affaires de monte. Je l’attachais dans l’allée en faisant en sorte de lui laisser de la longe. Je me dépêchais de retirer sa selle, les bandes de polo, son tapis, l’amortisseur, la martingale et le filet. Je le détache et le laisse entrer dans son box en lui retirant le licol. Je ferme la porte du box et attends quelques secondes. Comme je le pensais il se mit à gratter le sol avant de se rouler. Il se tordait dans tous les sens puis se releva en s’ébrouant. Il était trop mignon, sa crinière et son toupet allaient dans tous les sens. J’entrais dans le box et lui remettait le licol. Je retirais les brins de paille dans sa queue et sa crinière puis lui curais les sabots. Ensuite je le sortais du box et l’attachais dans l’allée. Il ne bougeait pas. J’allais chercher la graisse et le pinceau dans mon casier, dans la sellerie des propriétaires. Ce qui me prit donc plusieurs secondes. Je lui graissais rapidement les sabots, je voulais me dépêcher avant que son poil ne sèche. Il me facilita la tâche car il ne bougeait pas d’un millimètre. Il me jetait parfois des coups d’œil, si les chevaux pouvaient sourire il l’aurait sûrement fait ! Une fois terminé je le détachais et l’emmenais à la douche. Je ne pris pas la peine de l’attacher, à mon avis il n’allait aller nulle part. J’ouvre le robinet et dirige le tuyau vers ses jambes. Je mouille le passage de sangle, son dos et ses jambes en lui faisant un petit massage pour le détendre. Je refermais le tuyau six minutes plus tard et essuyais ses jambes avec un chiffon propre. Je le rentrais au box et lui retirais son licol, sa ration allait être servi. Je lui donnais le troisième bout de carotte puis le laissa tranquille.

_________________
Live Your Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► Messages : 119
► Date d'inscription : 03/05/2013


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: II - En cours

MessageSujet: Re: Opale   Sam 11 Mai - 16:30


    Dis con ça change de Quick ! Et tu arrives à merveille à faire passer le caractère de Opale, tout en douceur, c'est génial.

    + 10 soin
    + 7 santé
    + 10 moral
    + 9 confiance

_________________

 ♚  Lya Hell O'Conor

« Je ne remets jamais mon destin
Dans les mains de quelqu'un d'autre;
C'est pour ça que je suis toujours gagnante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t97-lya-h-o-conor http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t115-il-n-y-a-rien-de-plus-rasoir-qu-une-soiree-mondaine-sans-derapage http://equestrianlearning.forumgratuit.org/t94-j-adore-qu-on-dise-du-mal-de-mes-amis-c-est-la-seule-chose-qui-m-aide-a-me-sentir-mieux-dans-ma-peau
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Opale   

Revenir en haut Aller en bas
 

Opale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» OPALE PETITE PEKINOISE DE 2 ANS (BEZIERS 34500) ADOPTEE
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]
» Opale. [Elsa]
» Pendule d'Opale [Objet magique - autres - humaine]VALIDE
» Pokémon version Opale
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestrian Learning :: Le Domaine :: Les écuries-