RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cabriole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Cabriole   Jeu 2 Mai - 19:17





CABRIOLE

Carte d'Identité






►âge: 5 ans
►race: Pur sang
►robe: Bai brun
►taille: 170 cm
►sexe: Jument
►cavalier: D. Skyler Calloway



►soin: 10
►santé: 9
►moral: 10
►confiance: 6 [Skyler]



Caractère

Cabriole, une jument avec du potentiel ! Elle a été très rarement sortie en concours mais à l'entraînement, elle fait des prouesses ! Elle ne recule devant rien ! A part peut-être les décors des obstacles de concours, comme elle n'en a jamais vraiment approché. C'est une jument très attachante, vous ne pourrez que l'aimer. Mais elle a tout de même un sacré tempérament. Restez concentré.


Compétences






►dressage:
►obstacle:
►cross:
►western:
►pony-games:
►endurance:



►santé: 100%
►allergies: Aucunes
►vaccins: fait !
►fer: 0% usure


►album:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDATRICE
bitch at your service

:
I am sure we are not born bad, but that we become. And where you are wrong, it is wrong to believe that is easily recognizable. Sometimes it is right in front of us and we knew it not even realize.
►Sa bouille : ► Messages : 173
► Date d'inscription : 16/10/2011


feuille de route
► CHEVAUX:
► NIVEAU: I

MessageSujet: Re: Cabriole   Sam 8 Juin - 21:18



Cabriole... Quand j'ai vu mon nom à côté de celui-ci sur la liste des attributions, je vous avoue que j'ai été contente. J'ai toujours aimé les chevaux difficiles, qui mettent tout le monde parterre, qui pètent les plombs pour un rien... Par chance ou mal chance, après m'être renseigné chez les palefreniers, la jument que l'on m'avait confié était une jeune jument très courageuse, qui n'a pas froid aux yeux mais avec peu d'expérience. Bon, ça va me changer de Rock me qui s'exécute à la moindre pression de mollet.

J'arrivais aux écuries. Tout d'abord, direction les écuries, aujourd'hui, j'avais un cours en commun et j'étais déjà à la bourg, bon bah ça commence bien. Je posais rapidement les affaires sur le chariot, c'est-à-dire: ma boîte de pansage avec toutes le matériel de pansage à l'intérieur, mon bridon Felix Bühler brun que j'équipais d'un mors pessoa et de quatre rênes pour une action légère mais ferme, ma selle d'obstacle Felix Bühler, mon tapis Showmaster brun, mon amortisseur mouton, les guêtres et protèges-boulets brun puis ma bombe et ma cravache. Le chariot était très lourd, j'eu beaucoup de mal à la pousser.

Je ne connaissais pas vraiment Cabriole, bien sûr, j'étais déjà allée lui dire bonjour comme ça en passant par l'écurie mais on ne peut pas dire qu'une confiance s'est établie entre nous. Je ne la connais pas encore. Je laissais donc le chariot à l'entrée du box de Cabriole et ouvrit la porte de celui-ci. ❝ Bonjour toi ! J'espère que tu vas être gentille car on est super à la bourg là. ❞ Je caressais affectueusement le chanfrein du pur sang qui souffla, les oreilles à l'écoute. ❝ Mais oui t'es une gentille fille toi. ❞
Hop, c'est partie pour le pansage. L'étrille passa sur toutes les parties charnues de la jument en tournoyant sur lui-même afin d'enlever le max de crasse, puis le bouchon dans un mouvement de rebrousse-poil/sans du poil vint enlever les poils et la poussière décollée et enfin la brousse douce vint faire briller la robe de Cabriole. On continue avec les crins: démêlage rapide de la crinière et de la queue avec la brosse faîte à cet usage. Cabriole se comportait comme un vrai ange, elle ne gesticulait pas, contente qu'on s'occupe d'elle je suppose. Pour terminer, un curage des pieds. Les sabots étaient pratiquement nickel et la jument donnait les pieds lorsque j'appuyais contre l'épaule, que demandez de plus ?

Je caressais son encolure puis je jetais un coup d'oeil à ma montre: dans dix minutes je devrais être au manège, je suis vraiment dans la merde là. ❝ Désolé de te brusquer ma belle, mais faut vraiment qu'on se dépêche. ❞ Place à l'harnachement.
Je commençais par lui mettre les guêtres ainsi que les protèges-boulets, les protections étaient à la bonne taille, une chose magnifique. Malheureusement, la bride était légèrement trop grande, enfin mal réglé. J'ai dû remonter d'un trou tous les réglages et ensuite c'était bon, la bride tenait. Bon, tapis, amortisseur, selle, sanglage ok. ❝ T'as trop la classe, évite de draguer au manège hein ! ❞ Je rigolais toute seule, j'aime bien parler aux chevaux comme si je parlais à un humain. Beaucoup de gens se moquaient de moi mais je m'en fichais, ils peuvent parler s'ils le veulent.

Je plaçais ma bombe et pris ma cravache et nous voilà partie pour le manège, toutes les deux bien équipés.

***

Nous voilà de retour suite à ce cours d'obstacle. Séance plutôt éprouvante, non pas qu'elle ait été super compliqué ou que Cabriole s'est mal tenue, c'est que l'on ne se connait pas bien encore et que disons, nous avons encore beaucoup de mal à s'accorder, beaucoup de fausses frayeurs.

Je fis entrer Cabriole dans son box et lui enlevais tous le matériel avant de fermer la porte pour qu'elle puisse se rouler sans danger, elle avait bien transpirée niveau passage de sangle. Je la bouchonnais encore avec la paille et lui donna une friandise à la cerise que la jument prit volontiers. Elle en demandait encore en sentant ma main ❝ Bon ok, c'est bien parce que t'es mignonne. ❞ Une dernière friandise, une dernière caresse et je la laissais, partant pour de nouvelles aventures: le rangement de mes affaires dans le casier.


_________________