RPG Equin
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Skye Slones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

► Messages : 126
► Date d'inscription : 18/10/2011


MessageSujet: Skye Slones   Dim 5 Mai - 16:23




Slones Skye

Profil rapide.

► Lieu et date de naissance: queensland, 24 juin ► Âge: 18 ans ► Origine(s) australienne ► Surnom(s): son nom est pas déjà assez court ? ► Particularités: beaucoup de cicatrices un peu partout plus ou moins visible, tatouage sous le poignet gauche, sur sa cheville et dans le creux des reins, barre de fer à la place du tibias ► Rêve: avoir un avenir, faire quelque chose de sa vie ► Statut: célibataire ► Orientation sexuelle: bisexuelle ► Cheval: propriétaire ► Section: Compétition ► Célébrité sur l'avatar: Danneel Harris
Blind test.

► Discipline favorite: complet ► Race préférée: anglo-arabe ► Niveau d'équitation: très peu de technique, elle a apprit tout sur le tas mais à un très bon feeling avec tous les chevaux et apprend très vite ► Qu'est-ce que doit avoir un bon cavalier selon vous ? de tout et de rien. De l'envie, du courage et du calme, le contraire d'elle-même quoi. ► Que pensez vous de l'équitation ? un mode de vie, une façon de progresser et d'avoir un avenir.


We all have our own story to tell.

Skye a eut une enfance normale. Une mère très présente, trop présente, et un père qui s'était tiré avant sa naissance. Mais il ne lui manquait pas, comment quelqu'un qu'on ne connaît pas peut-il nous manquer ? Tous ce qu'elle savait, c'était une vague explication, un grand entrepreneur de Sydney qui avait une femme et une sale gamine pourrie gâtée qui montait à cheval. Elle était heureuse. Une gamine avec son petite caractère, un vrai clown qui n'a pas sa langue dans sa poche, un petit bout de fille qu'elle adoraient. Mais le Destin en a décidé autrement, il fait toujours les choses à sa manière sans jamais prendre en compte ce que vous souhaitez. Une fusillade, des dizaines de morts, de la tristesse, des pleurs, une orpheline. Skye Slones. Huit ans, assez pour être triste, pour ressentir la perte de ces être proches, mais pas assez pour pouvoir faire face aux problèmes. Aucune famille proche, elle fût confié à un orphelinat un peu paumé dans les bas quartier de Brisbane, pourquoi la placer dans un bon orphelinat ? Qui allait payer ? Elle n'avait plus rien. Que la tristesse et la douleur, plus de famille, plus de repère, plus d'amis. Seule, seule au monde. Des éducateurs qui la considère que comme une statistique, un chiffre de plus sur la feuille de salaire. Après tout, des mômes en mal du monde il y en a partout, pourquoi s’intéresser à elle ? Alors elle a grandit, elle a abandonné ces crayons et ces jouets pour faire face aux problèmes d'adulte. Elle s'est fait des nouveaux amis, des nouveaux repères et a gagné en maturité. Être projetée dans un monde d’adulte avant l'âge, ça facilite pas les choses.

Quinze ans. L'âge de tous les vis. Son caractère c'était épanoui, c'était une jeune fille sûre d'elle qui croquait la vie à pleine dent ! Le sexe, la drogue, l'alcool, elle en profitait. Pourquoi se priver des bonnes choses ? L'école n'était plus une option pour elle, virée de la plupart des établissements, elle passait son temps en boîte de nuit et à traîner sur les plages avec des gens peu recommandables. Une écorchée vive comme on dit, qui n'a plus aucune attache. Pour vivre il faut de l'argent, elle vendait un peu de drogue pour se faire de l'argent. Des petits trafics, des gros problèmes. Tous les week-end elle finissait au poste de police, bagarre, violence, outrage à agent et j'en passe. Ce petit jeux dura un moment, mais au moins il a eut le mérite de lui apprendre à se débrouiller, à arriver toute seule à ces fins et à se défendre.

Poste de police de Brisbane Nord.
Une cellule noir, ah non, il y avait un faible rayon de soleil, et l'éclairage artificielle du bureau du garde. La jeune femme était couchée sur l'espèce de lit à étage, toute seule, étant mineur, elle avait le droit à une cellule isolée ! Si c'est pas la classe ! En même temps, la foutre avec des violeurs et autres meurtriers, c'était pas non plus le plus recommandés. Une histoire de bagarre en boîte de nuit, comme d'hab. Elle c'était pris un coup de couteau dans l'avant bras, le sang vomissait sur ces habits, et elle avait une malheureuse bandes éponges pour adsorber le liquide. Elle avait fait un garrot un peu plus haut pour empêcher le sang d'affluer, au pire, elle perdrait un bras. Un de plus, un de moins ; ça change à quoi ? D'ailleurs comment ça se fait qu'ils lui avaient laissés une bande c'était pas trop dangereux, genre elle pouvait se pendre avec non ? Sinon, pourquoi retirer les lacets et toutes les autres stupidités du genre ? Et pour dire, elle commençait vraiment à s'embêter dans cette cellule, ils attendaient quoi ? Qu'il neige ? De toute manière c'était toujours la même histoire. Quelques heures au Noir, des menaces et recommandations et la liberté. Le calme ne faisait pas parti de ces qualités, et bientôt elle allait trouver un moyen d'exploser ces barreaux et de péter la fenêtre pour sortir. Ces doigts tapotaient en cadence rythmée le bord du mur gravé. Un silence de mort régnait dans l'endroit, à part le petit flic qui devait la surveiller, il n'y avait personne d'autre.

    Skye « Hé c'est quand que je me casse ? »


Elle c'était relevée brusquement, ces nerfs lâchaient et elle voulait sortir. Le policier releva le le nez de son rapport et ces sourcils se relevèrent en accent circonflexe.

    Policier « Pardon ? »
    Skye « En plus d'être c*n, t'es sourd ? Eh ben. »


Il c'était relevé le visage tout rouge sous les insultes minables, La jeune femme avait passé ces mains en travers des barreaux, le regard hagard à cause de la drogue et couverte de sang, le front appuyé contre a barrière froide, elle ne trouvait aucun moyen de s'en fuir. Enfin il se déplaçait, le policier arriva à sa rencontre, la matraque vola à côté d'elle pour percuter les barreaux juste à côté d'elle. Pas impressionnée pour un sous, elle ne sursauta même pas sous l'attaque et rigola même pour enfoncer le clou.

    Policier « Slones, tu va te taire tout suite c'est clair ! »
    Skye « Ouaip chef, et je te coule un bain pendant qu'on y est. »


Elle devait vraiment apprendre à se terre. La drogue altérait ces sens, et elle n'arriva pas à retirer à temps son poignet. L'os craqua sous la violence de l'assaut, elle ne pouvait pas le dérober et elle était bloquer. La douleur transperça son bras pour remonter jusqu'au cerveau à la vitesse de l'éclair. La seconde d'après son poing s'agitait devant elle, insensible à la douleur dans le but d'en coller une à ce flic. Et ça ne fût pas très concluant, il envoyait en réponse sa matraque, et la retraire fût la meilleur solution. Sauf qu'elle n'arriva pas jusqu'à ce développement, son raisonnement était court-circuité par tous ce qu'elle avait absorbé. Dans sa tête il y avait juste un énorme panneaux rouge, genre cible, sur le policier. La douleur ne se fait pas ressentir, totalement annihiler par la drogue. Elle devait bien avoir le poignet cassé et la mâchoire déboîtée quand enfin il recula d'un pas. Elle c'était débattue comme un chat enragé, ces chevaux avaient volés dans tous les sens et sa coupe ne ressemblait plus à grand chose, au moins son maquillage avait l'air de tenir le coup. Ou pas. Mais de toute manière elle n'avait pas de miroir. L

    Policier « La commissaire arrive d'ici dix minutes, tiens toi tranquille. »
    Skye « Whaaa j'ai même me droit à la co-mi-ssaire en pleine nuit, la grande classe. C'est pas pour toi qu'elle se lèverait co *nnard. »


La jeune femme tituba en arrière vers le lit. La pression était retombée, l'adrénaline quittait ces veines pour faire place à la douleur. Elle avait eut de la chasse dis donc ce soir ! Entre un avant-bras troué, un poignet cassé et sûrement plusieurs hématomes, elle était encore une fois gâtée par le destin.

Une dizaine de minute plus tard, la jeune femme retrouva enfin sa liberté. Enfin non, c'était juste un espoir. La commissaire lui passa les menottes en serrant bien sur les poignet avant de la pousser dans son bureau. Même pas une parole de politesse, non mais y plus aucun respect. La pièce était plutôt grande et trop éclairée à son goût. Un grand bureau en bois claire, un chaise qui avait l'air plutôt confortable et deux autres chaises à moitié branlante. Sur un côté se bataillait des étagères remplies de dossiers, un ordinateur trouvait sa place sous le bureau avec un écran et un petit kit clavier-souris.
    Comissaire « Alors Sones, tu nous rends encore visite ? »
    Skye « Ouais, tu me manquais trop. »


Toujours de l'ironie, c'était sa qui la sauvait. Sans même attendre un geste de la part de la commissaire Callahan, la jeune femme alla s'asseoir sur une des chaises, le regard flambants dans ceux de la commissaire, un sourire amusé pendu aux lèvres.

    Comissaire « Les services sociaux ont décidés d'intervenir dans ton cas et... »
    Skye « Et c'est trop cool, je me casses quand ? »


Sans vergogne, elle avait interrompu la commissaire. Elle voyait rouge face à une telle insolence, et ça ne faisait qu'amuser un peu plus Skye.

    Comissaire « Je te prierais de ne pas m'interrompre. Tu vas passer la nuit ici, et demain à la première heure tu as rendez-vous avec un de leur psychiatre pour établir un profil. Et ensuite, ils trouveront une solution pour te reprendre en main. »
    Skye « Me reprendre en main ? Et toi t'as vu la vierge c'te nuit c'est sa ? »
    Comissaire « C'est du sérieux Skye, tu t'en sortiras pas. »
    Skye « C'est ce que tu crois. Je m'en sors toujours. Tu verras. »


Poste de police de Brisbane Nord. quelques heures plus tard
    Comissaire « Slones debout. »
    Skye « J'ai le droit à un café et des croissants au moins ? »


La porte s'ouvrit sur la silhouette de la commissaire, une paire de menotte au main, elle l'emmena dans un autre bureau. Elle faisait le tour du propriétaire aujourd'hui dis donc ! Le bureau était du même genre que celui du commissaire, avec des barreaux en plus aux fenêtres et un type bizarre assis derrière le bureau. Lunette sur le bout du nez, un air un peu doc', il ne lui inspirait pas confiance. A l'entrée de la pièce elle se crispa et déporta tous son poids vers l'arrière. Elle buta contre le corps commissaire qui la poussa sans ménagement en avant. Pas commode celle-ci. Skye s'avança dans la pièce, le regard parcourant tous les recoins pour vérifier. Ils étaient que tous les deux, avec deux policiers à l'entrée. Pire que pour un terroriste.

    Psy « Mademoiselle Slones, asseyez-vous s'il vous plaît. »
    Skye « Vous connaissez même la politesse ! »


Sans attendre elle posa son derrière sur une des deux chaises et attendit, elle n'avait jamais demandé à venir ici, tous ce qu’elle voulait c'était retrouver sa liberté.

    Psy « Vous savez pourquoi on est ici ? Je suis le docteur Edden. »
    Skye « Nop je me pose toujours la question. »
    Psy « Je suis ici pour vous aidez. J'ai votre dossier sous les yeux, mais j'aimerais avoir votre avis. »
    Skye « Mon avis ? Sur quoi ? »
    Psy « Racontez moi votre histoire. »
    Skye « Pourquoi ? Vous avez pas tous dans votre p'tit dossier ?! »
    Psy « Comme je vous l'ai dis, je veux cotre avis, votre ressenti. »
    Skye « Vous voulez que je vous explique quoi ? Ce que ça fait de perdre ces parents à huit ans ? Ce qui se passe quand on vous fous en orphelinat ? Que personne ne veut de vous dans ce monde pourri. Oui alors je vais vous expliquez. Mes parents ont été tués dans une fusillade quand j'avais huit ans. J'avais pas de famille pour me reprendre, pour m'adopter. J'ai été placée dans un orphelinat bien nul où la lois du plus fort régnait. Alors oui vous pouvez dire que j'ai mal tourné. J'ai commencé à boire à douze ans, à treize ans ans je fumait joint sur joint et à quatorze j'ai commencé la cocaïne pour être en forme. A quinze ans, je déambule dans la ville avec de la drogue pleine les poches pour me faire de la thune. J'ai rien à dire sur ma vie. Il arrive ce qu'il arrive, le Destin fait son choix et on doit le subir. Je regrette aucun de mes gestes, je vis pas dans le passé. C'est mes actes qui m'ont forgés, et je vais pas m'écraser pour vous faire plaisir. »
    Psy « C'est pas se qu'on te demande. Mais tu as une drôle de manière d'aborder ta vie. Ta mère te manque pas ? »
    Skye « Non. Pourquoi elle me manquerait ? C'est pas en étant prostrée vers le passé qu'on avance. »
    Psy « J'ai sous les yeux plusieurs rapports de police qui ne sont pas à ton avantage. Pourtant, tu m'as l'air plus posé. »
    Skye « La drogue tu connais pas ? »
    Psy « Tu es donc dépendante ? »
    Skye « Non sinon on serait pas en train de discuter calmement. »
    Psy « J'ai une proposition à te faire. »

[...]


CCE de Sydney plusieurs années plus tard
    Entraîneuse « Tu joues la sécurité. T'es en première place, prend pas de risque. »
    Skye « Une première place avec un chrono pourri ? Non, je vais te montrer moi, ce que c'est que de prendre des options. »


Sans attendre un autre commentaire, elle planta les talons dans les flancs de son cheval qui bondit au trot, l'encolure haute et rouée. La veille avait eut lieux le saut et le dressage, le couple c'était brillamment placé en première place, et vu le cross, ils allaient la garder. Elle avait déjà passé une heure à le brosser et à le pionter, chose pas facile il n'avait cessé de secouer l'encolure dans tous les sens. Mais il avait fière allure. Pas très adepte des couleurs criardes, même sur le cross et il avait un simple tapis argenté bordé de noir avec des protections fermées de la même couleur et cloches noirs, les cuirs étaient de couleur noir pour se fondre avec sa couleur, mis à part le collier de chasse qui portait des élastique argenté et une muselaine argentée également. La détente pouvait se faire dans une des énormes carrières et sur une partie du cross. Mais Skye partit vers l'opposé, en retrait du terrain de cross il y avait une énorme clairière avec quelques obstacles naturelles, et surtout personne à côté. Si elle elle gérait bien le stresse de la compétition, Violent Hill devenait la pire terreur, et elle voulait le réserver pour le parcours. L'étalon marchait en crabe, il essayait de se soustraire à la main de sa cavalière et par moment il s'arrêtait pour lever les antérieurs en signe de désaccord. Sans y faire attention, elle le poussait sans cesse en avant. Une fois isolé de tout le monde elle commença à l'échauffer- Beaucoup de transition montante et descendante pour qu'il soit aux ordres et réactif, des voltes pour l'assouplir et des changements de directions poussés pour qu'il s’adapte plus facilement une fois lancé sur le parcours. Elle restait quand même sur ces gardes et elle ne le laissait pas anticiper ces réactions, sinon à coup sûre il allait prendre trop d'assurance et allait se laisser surpasser par sa fougue en oubliant de lever les pattes. Plusieurs coup de cul, des pertes de maîtrises et des sauts de moutons, elle assura sa détente plus ou moins correctement. Ce cheval était fou furieux, pourquoi est-ce qu'elle le montait encore ?! Parce qu'elle s'y était habituée et que mine de rien, il lui correspondait rien. A force, c'était devenu un jeux. Son entraîneuse avait fichu le camp et tant mieux, elle avait beaucoup de peine avec elle.

La jeune femme dirigea l'étalon vers la boîte de départ, bientôt c'était à elle. Dans sa tête le parcours se déroulait, avec toutes les options plus risques les unes que les autres. Le cavalier devant elle démarra en trombe, et Skye poussa le cheval vers la boîte de départ. Violent Hill souleva les antérieurs bien haut pour montrer son désaccord, saleté de bestiole. Il finit enfin par y entrer, mais le pire restait à venir. Le tenir en place pendant une bonne minute. Deux pas à gauche, trois pas à droite, un en avant, un arrière, encore un à gauche. Enfin la cloche bippa violemment et le cheval partit en trombe, en lança quelques coups de culs. Le parcours passa à la vitesse de l'éclair, une option en début de parcours, et la deuxième avait lieux dans le gués. Soit en ligne courbe en passant derrière un autre obstacle, soit en prenant la longue avec trois obstacle mais moins risquée. La jeune femme planta ces talons dans les flancs de son cheval pour ne pas le laisser hésiter. Il accéléra la foulée et s'élança dans le gués par dessus un tronc de bois. La jeune femme reporta tous son poids sur l'arrière, bien assise dans sa selle, elle ouvrit sa rêne vers la droite et utilisa sa jambe opposée pour le pousser. Les postérieurs du cheval dérapèrent dans l'eau avant de se propulser en avant. Le duo passa devant l'obstacle qu'il était censé détourner et partir en diagonal vers la sortie du gués. Violent Hill partit en saut de mouton en accélérant l'allure sans regarder où il allait. Il était fou. Elle attrapa une rêne et la ramena vers elle violemment pour le faire tourner. Tu parles. Il se ploya sous la douleur mais n'arrêta pas sa course. Sa main faisait des actions discontinues vers le haut pour le redresser mais rien à faire. Elle relâcha la pression et pressa ces mollets pour le faire encore accélérer. Il allait exploser le record de vitesse à ce rythme là. Et surtout, c'était suicidaire de passer un obstacle à ce rythme là. Mais je vous ai jamais dis qu'elle était suicidaire ? Sans ralentir elle passa l'obstacle de volée et enfin elle récupéra le contrôle de sa bestiole.

Le duo finit le cross sans encombre à la plus grande surprise de tout le monde. Elle ne cachait à personne qu'elle avait faillit tomber plusieurs fois. Mais c'était sa qui était intéressant, prendre des risques, vibrer au dessus des options. Elle aimait tellement. Cette relation tellement particulière avec Violent Hill, cette alchimie qu'il y avait entre eux. Elle avait trouvé quelque chose qui lui plaisait, un avenir peux-être.

    Entraîneuse « Skye ! T'es malade ! »
    Skye « Quoi ? J'ai assuré ! »
    Entraîneuse « Ton option dans le gué. Il aurait pu le faucher. »
    Skye « Oui mais il s'est pas fauché. »
    Entraîneuse « Tu apprends jamais de tes erreurs ?! »


L'entraîneuse baissa les yeux sur sa jambe. Son tibia avait explosé lors d'une chute, l'os avait été brisé en mille morceau et une barre de fer remplaçait à présent son os.

    Skye « Oh si j'ai bien appris la leçon. T'inquiète pas. »
    Entraîneuse « On va pas revenir là-dessus, ça sert à rien. J'ai une proposition à te faire. »
    Skye « Dis toujours. »
    Entraîneuse « Une école d'équitation à Port Pirie veut de toi. »
    Skye « Pourquoi pas. »


Mais ce qu'elle ne savait pas, c'était qu'elle allait trouver bien plus qu'un avenir, qu'une école, mais peux-être même de la famille... ?



Tell us what you're.

Skye est une jeune femme avec son petit caractère. Pas vraiment une peste, elle a toujours le sourire aux lèvres et de bonne humeur, c'est très rare de la voir tristesse ou abattue. Sauf quand elle est en colère, mais c'est plutôt rare, et dans ces cas là, mieux vaut partir vite, très vite. Elle peut être relativement méchante quand on la cherche, très peu subtile, le tact elle ne connaît pas, elle dira ce qu'elle pense, au moment où elle pense. Peu importe si ça vous plaît pas. En général on s'attache facilement à elle parce qu'elle est simple à vivre, très sympa et taquine, elle aura toujours le mot pour rire ou pour vous taquiner. Très débrouillarde, elle trouvera toujours une solution à tous vos problèmes. Faut pas croire non plus qu'elle est généreuse, elle pense d'abord à ces fesses dans tous les cas, mais c'est une personne sur qui on peut compter. Peu impressionnable, détachée du monde même, on dirait qu'elle ne ressent jamais la peur ou le doute, qu'elle a tout connu dans sa vie, et que personne ne peut la surprendre.


SECTION compétition

Chevaux.

► Violent Hill: Box ~ Propriétaire
► Heart Attack: Box ~ Confié
► Nom du cheval: [url=URL]Box[/url] ~ Propriétaire/Confié
Evolution

► Niveau I: Acquis
► Niveau II: Acquis/en cous/en attente ~ commentaire
► Niveau III: Acquis/en cous/en attente ~ commentaire
► Niveau IV: Acquis/en cous/en attente ~ commentaire
► Niveau V: Acquis/en cous/en attente ~ commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Skye Slones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Skye Lewis - Attention à la bombe !
» Skye présentation
» Skye (Alias Daisy Johnson)
» Liens de Skye * Elles préfèrent l'allure d'un dur de dur, en armure !
» Velvet Sky Vs Maryse Vs Michelle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equestrian Learning :: L'Académie :: Bureau du directeur-